Basculer la navigation
Fr
Mon panier

NOTRE HISTOIRE

AU COEUR DE LA MARQUE

Les petites shanghaiennes est une marque d’accessoires feminins. La marque est créée à Shanghai en 2015, par une française, Fleur Adeline. Tous les produits sont fabriqués artisanalement avec amour,et ont été inspirés par des quartiers emblématiques de la ville. Chaque produit est un petit bout de Shanghai.

Nos accessoires sont le fruit d’une inspiration puisée auprès des femmes de Shanghai, pour leur style de vie, leur indépendence et leur originalité.Un joli clin d'oeil à toute cette jolie génération en devenir.

Nous prenons plaisir à travailler avec les locaux ettous les headbands sont fait à la main par nos couturières. Quand à la maroquinerie, nous sélectionnons des cuirs de qualité pleine fleur exceptionnel. Notre équipe choisit des peaux au toucher souple et sensuel, tantôt lisses ou veloutées.

La marque respecte une production en série limitée, et vous offre des pièces sortant directement des ateliers.

Nous avons désormais besoin de vous! Venez nous rejoindre sur les réseaux sociaux dés maintenant, n'hésitez pas à commenter, partager, et suivre toutes nos aventures.

LA CRÉATRICE

AU COEUR DE LA MARQUE

Parisienne mais globe-trotteuse dans l’âme, je décide de m’installer à Shanghai en 2010. Mes multiples aventures et voyages en Asie me permettent de découvrir l’artisanat et les belles matières.

Cette ville au savoir-faire exceptionnel, et aux couturiers atypiques, me pousse à créer la marque « Les petites Shanghaiennes » en 2015. C’est par amour pour les accessoires que je crée ma première collection de headbands.

En 2016, votre soutienme pousse à developper de nouvelles créations.
C’est grâce à vous, que je me lance dans une collection de sacs en cuir.
Fan inconditionnelle de sacs, chineuse invétérée, je dessine avec mon équipe des sacs qui me ressemblent, le rêve!

J’écris mon histoire, et je vous emmène dans monunivers, vous fait découvrir Shanghai, et prends soin d’imaginer avec passion, chaque nouvelle collection.

Inspirée et imprégnée des personnages que je rencontre, Les petites shanghaiennes, c’est aussi une histoire humaine, qui ne fait que grandir.